•  

     

     

     

  • Noriko FUNAKOSHI

    Ergothérapeute Diplômée d’État

    - Diplômée de l’Université de Médecine de Sapporo, Faculté des Sciences de la Santé, Département d’ergothérapie (Japon) en 1999

    - Diplômée de l’Institution de Formation en Ergothérapie de l’Université Paris-Est Créteil (France) en 2010

    - Diplôme universitaire neuropsychologie du développement cognitif de l'enfant et de l'adolescent en 2018-2019

     

     

     

     

    Centre paramédical Cavendish

    44 Rue Cavendish

    75019 Paris

    Tél: 06 59 45 85 64

     

    Sur rendez-vous

     

     

    N°SIRET : 813 873 411 00033 N°ADELI : 75 94 1594 6

     

     

  • Ergothérapie

    L'ergothérapie est une profession du domaine de la santé, qui vise à permettre aux personnes, à travers des activités significatives, de développer ou de restaurer leurs capacités physiques, cognitives ou mentales.

     

    Un ergothérapeute aide les personnes, qui ont des incapacités liées aux séquelles d'un accident ou d'une maladie invalidante ou d'un trouble développemental, dans la réalisation de leurs activités de la vie quotidiennes pour leur permettre de s’intégrer à la communauté.

    Les ergothérapeutes travaillent auprès des personnes de tout âge et de toute condition (enfants, adultes et personnes-âgées, qu’ils vivent dans des établissements de santé ou dans la communauté) afin d’améliorer leur état de santé et renforcer leur capacité à s’engager dans leurs activités.

     

    Ces activités ont trait à la vie quotidienne et domestique, aux loisirs, aux études, au travail, etc. Les ergothérapeutes adaptent les activités ainsi que l’environnement et ils proposent des moyens compensatoires pour favoriser l’autonomie de la personne.

    L’ergothérapie aide à éliminer les obstacles qui entravent la participation aux activités de la vie de la personne.

  • Enfants

    L’évaluation et les séances en ergothérapie se déroulent selon la problématique et l’âge de l’enfant , dans le but de dresser un portrait de l’autonomie de l’enfant dans les activités de la vie quotidienne et scolaire.

    Quelques aspects pouvant faire l’objet d’une évaluation ergothérapique :

    • Habiletés de motricité fine (ex. manipulations d'objets dans la main, préhensions, dextérité fine, etc.)
    • Habiletés perceptivo-cognitives :
      1. Acquisition de divers concepts selon l’âge (ex. formes, couleurs, nombres, notion topologique, notion temporelle, etc.)
      2. Perception visuo-spatiale (habiletés pour comprendre les concepts de direction pour organiser notre espace visuel)
      3. Schéma corporel (image du corps) + Croisement de la ligne médiane (axe central au corps séparant le côté droit du côté gauche pour saisir un objet du côté de l’autre hémicorps)
      4. Coordination visuo-motrice (coordination des mouvements aux membres supérieurs, au niveau de la direction, la force et la durée, pour saisir un objet)
    • Troubles spécifiques d’apprentissage (troubles en "dys" (dyspraxie, dysgraphie) et trouble du déficit de l’attention, avec ou sans hyperactivité "TDAH" )
    • Intégration sensorielle (capacité chez l'enfant de sentir, de comprendre et d'organiser les informations sensorielles provenant de son corps et de son environnement)
    • Habiletés de motricité influençant l’autonomie aux activités de motricité globale et fine
    • Préalables scolaires (ex. préhension du crayon, coloriage, découpage, etc.)
    • Graphisme et écriture
    • Moyens de compensation (aides-techniques, outils informatique, ordinateur, etc)
  • Aide-technique

    Une aide technique (AT) se définit comme "tout produit, instrument, équipement ou système technique, fabriqué spécialement ou existant sur le marché, destiné à augmenter, maintenir ou améliorer les capacités fonctionnelles de l’individu ayant une déficience, une incapacité ou un handicap".

    • Aide au déplacement (ex. cannes, déambulateur, fauteuil roulant, barres d’appui, rampe de seuil...)
    • Aide aux transferts (ex. lève-personne, guidon transfert...)
    • Aide aux repas (ex. couverts ergonomiques...)
    • Aide à la douche (ex. chaise douche, planche de bain, tapis anti-dérapant...)
    • Aide à la toilette (ex. brosse à long manche...)
    • Mobilier (ex.lit médicalisé, matelas anti-escarres, coussin de positionnement, fauteuil releveur...)
    • Domotique (ex. télécommande simplifiée et/ou programmables, détecteur de mouvement…)

    L’ergothérapeute intervient au milieu de la vie quotidienne, professionnelle et scolaire auprès de personnes de tous âges qui présentent des problématiques diverses affectant leurs capacités fonctionnelles et leur autonomie. Il intervient pour :

    • Évaluer le niveau d’autonomie de la personne, son milieu de vie, sa capacité à se prendre en charge avec ou sans l’aide de ses proches;
    • Identifier les solutions appropriées, éliminer les obstacles et aider à déterminer les besoins de services de soutien;
    • Assurer la sécurité et l’autonomie fonctionnelle au lieu de vie;
    • Recommander les aides techniques appropriées;
    • Enseigner des méthodes sécuritaires.
  • Aménagement

    L'aménagement du domicile est offert aux personnes limitées par des atteintes physiques ou cognitives dans la réalisation de leurs activités quotidiennes à domicile et dont leur sécurité peut être compromise.

     

    L’ergothérapeute évalue donc la personne dans son environnement naturel lors de la réalisation des activités de la vie quotidienne. Il identifie les barrières de l’environnement qui interfèrent dans la réalisation des activités . Puis, il préconise les adaptations du domicile ainsi que les aides techniques à utiliser afin de maintenir la personne à domicile de manière sécuritaire.

     

    L'ergothérapeute évalue l’accessibilité extérieure :

    • La situation géographique
    • Le type de logement
    • L’accès possible aux services
    • Le parking
    • Le revêtement du sol
    • L’accès à la porte d’entrée (la largeur de la porte, le nombre de marches, la hauteur et leur largeur, l’accès à l’interphone ou au digicode)
    • Les escaliers (nombre, largeur et hauteur des marches)
    • L’ascenseur
    • La circulation par un couloir (largeur, luminosité)
    • L’accès à la boite aux lettres, aux vides ordures ou aux poubelles
    • Le garage (sa surface, le type d’ouverture, s’il communique avec le logement ou s’il est indépendant)

    ainsi que l’intérieur du logement :

    • La porte d’entrée : largeur, hauteur et type de poignée, seuil
    • La surface globale logement et le nombre de pièces, le nombre d’étages, les escaliers (dimensions), l’ascenseur, l’accès au balcon, terrasse, jardin.
    • La surface des portes (largeur, hauteur, le type de poignée et le sens d’ouverture), des fenêtres (le nombre, le type, le mode d’ouverture, la hauteur de la poignée et leurs dimensions), des volets (électriques ou battants)
    • Les particularités du sol (type, pente, présence de tapis, de marches, constituants et murs porteurs)
    • L’électricité (prise, compteur)
    • L’éclairage naturel et artificiel
    • Le chauffage (radiateurs, chaudière)
    • Les couloirs (dimensions, aire de rotation en fauteuil roulant, pente, revêtement du sol, rampes)
    • Les toilettes
    • Emplacement et hauteur des placards
  • Financement

    • Allocations

    MDPH: Les maisons départementales des personnes handicapées :

    Elles proposent des prestations qui peuvent permettre de financer tout ou partie du devis d'ergothérapie.

    • AEEH: L’allocation éducation enfant handicapé
    • PCH: La prestation de compensation du handicap.

      À compter du18/11/2016, le tiers payant pour les aides techniques et leur remboursement après l'achat est confirmé par décret. (article 93)

     

    APA : L'allocation personnalisée d'autonomie :

    Elle destinée aux personnes âgées de 60 ans nécessitant une aide quotidienne.

     

    ANAH : L'agence nationale de l'habitat

    Elle propose des allocations pour l’amélioration de l’habitat, spécifiquement dans le cadre d’un aménagement pour le handicap.

    • Mutuelles

    Certaines mutuelles ont un forfait ou une prestation pour des séances d’ergothérapie. Outre, quelques mutuelles ont des fonds dans le cadre de leur service d’action sociale, sous condition d’acception du dossier de demande de financement en commission.

    (ex. Néoliane, Intégrance, MGEN, AG2R, Mutuelle de l’est, APICIL, MFCTR, Groupe Malakoff, MTRL, CARCEPT PREVOYANCE, AXA, ALMERYS, RSI, HARMONIE, MMA, etc ...)

     

    Toutefois, il est conseillé de prendre contact avec votre mutuelle pour vous informer des conditions de prise en charge.

    • Autres

    • Caisse de retraite
    • Assurance privée
    • Comité d’entreprise

    • Sécurité sociale

    L’ergothérapie n’est pas une profession conventionnée par la Sécurité Sociale.

    Néanmoins, il serait possible que la CPAM accepte l'aide financière dans le cadre de " secours en prestations extra légales" ou "fond d'action sociale" pour certain cas exceptionnel. Pour faire la demande, vous devez constituer un dossier de demande et l'adresser à votre caisse d'Assurance Maladie.

  • Situation Cabinet

    Centre paramédical Cavendish

    44 Rue Cavendish

    75019 Paris

     

    métro⑤ Laumière

     

     

    Ouvert du lundi au samedi

     

    Sur rendez-vous

    L'ergothérapie se fait sur prescription médicale

     

  • Contact

    Merci d’indiquer vos coordonnées complètes, la date de naissance,

    l’adresse domicile de la personne concernée et l’objet de votre demande.

     

    Tél : 06 59 45 85 64